Archive pour novembre 2015

Nouveauté : Cleanjob Solution

cleanjob solutions

Cleanjob 1

M.Chancerel avec un visiteur

Voici donc ce qui est pour nous l’innovation 2015 en matière de protection contre la poussière : la solution Cleanjob (voir le site internet où une vidéo présente le produit et son montage), un produit Made in France développé par M.Chancerel, son sympathique inventeur.
Ce produit permet de créer une barrière étanche entre deux pièces. Ainsi la poussière occasionnée par des travaux dans une pièce ne se propage pas à l’autre, permettant aux occupants de vivre normalement. Il s’installe dans les huisseries (de portes typiquement, mais aussi de fenêtres pour empêcher des courants d’air par exemple) mais l’inventeur (ici, en plein explication avec un artisan visiteur très attentif) nous explique qu’il est facilement posable dans un couloir voire au sein du pièce pour la couper en deux (de nouvelles déclinaisons du produit avec des extensions seront proposées prochainement ainsi qu’un service de conception ad-hoc selon les besoins).

Comment ça marche ? Le principe est génialement simple mais techniquement élaboré (et protégé pCleanjob 2ar plusieurs brevets). Un châssis télescopique fait de barres d’aluminium coulissant les unes dans les autres s’adapte à l’huisserie et y est plaqué par 4 lame-ressorts situées dans les coins (photo ci-joint).
Une bâche dans un matériau haute résistance (j’ai oublié le nom mais j’ai noté qu’il résiste aux colles, aux solvants, est hyper résistant et constitue un isolant phonique et thermique, on est donc loin du film polyane qui se déchire ou se perce à tout bout de champ et fini couvert de scotch…) est fixé sur ce châssis au moyen de clips métalliques qui s’insère dans une gorge dans les barres alu et d’un joint périphérique en caoutchouc muni d’ailes qui plaquent la bache sur le support (le mur ou le sol) assurant ainsi l’étanchéité. La photo ci-dessous montre la bâche en place sur le châssis. Il s’agit ici d’une version avec fermeture zip étanche et fenêtre translucide mais il en existe des versions sans fenêtres, sans fermetures, avec buse pour aspirateurs, …

La bâche en place

La bâche en place sur le châssis

Bon soyons objectif, nous n’avons pas vu le produit en situation mais nous avons été séduit par son concept, sa réalisation (matériaux de grande qualité, packaging nickel dans une valisette de transport) et ses prestations « sur le papier » : étanchéité totale sur les 4 cotés (peu voire aucun produit peut en dire autant), adaptabilité, ré-utilisabilité intégrale et éléments recyclables, efficacité durable et permanente une fois posé. Et aussi par son inventeur passionné et dynamique, M.Chancerel. Et je ne résiste pas à relayer l’origine de ce projet : M.Chancerel et sa compagne ont entrepris des travaux dans leur ferme dans l’Orne, et face à la poussière envahissante (notamment dans la chambre de leur bébé, Madame a mis en demeure Monsieur de trouver une solution. Après avoir essayer différentes approches toutes inefficace (scotch et polyane d’abord, fixations système D, puis zipwall et sa kyrielle d’accessoires prêtés par un ami peintre), il a mis en chantier SA solution. Et voilà :).

PS : sur la plaquette du produit, M.Chancerel cite notre blog comme source d’information sur la dangerosité de la poussière. Nous en sommes flattés et y voyant la reconnaissance de notre tentative d’informer sur les risques et les solutions à cette nuisance.

, ,

Un commentaire

Batimat 2015 – la décrue ?

Batimat 2015

En novembre 2013, nous jugions démesurée la taille du salon Batimat dans un marché incertain. 2 ans plus tard, les halls de Villepinte semble un peu moins remplis (35% d’exposants en moins selon une source liée à l’organisation) se traduisant dans les halls périphériques 7 et 8 et dans une moindre mesure au 5A par de vastes espaces vides que l’organisation a tenté de masquer par panneaux et bâches.Le gigantisme de certains stands ne se dément pas toutefois. Mais le marché n’en est pas moins incertain sur le Bâtiment avec des indices stables mais bas et des carnets de commandes jugés en deçà de la normale par la plupart des acteurs.
Néanmoins, quand on habite dans une zone résidentiel, il est quand même frappant de voir la vitalité des activités de rénovation/extension, la loi Alur et la simplification des procédures de travaux contribue indéniablement à cette situation. Dans ma rue, ce n’est pas moins de 4 chantiers sur une longueur de 300m. Ici et là, on ajoute un étage, là on procède à une rénovation intégrale, là-bas, on crée une pièce sur ce qui était une terrasse au dessus d’un garage. Dans 2 de ces chantiers, les occupants résident dans la maison. Et pour l’avoir vécu, j’imagine que trop le calvaire de la poussière qui s’incruste partout.

Revenons donc à Batimat car cette année, notre sujet de prédilection n’a pas donné lieu à un quelconque lauréat. Pourtant, il y avait bel et bien une vraie innovation en matière de poussière (et l’affluence sur le stand témoignent que nous n’étions pas les seuls à apprécier le produit en question). En effet, le produit CleanJob que nous évoquions dans notre précédent post nous a carrément bluffé. Si, si !! Et il mérite largement que nous y consacrions un article, c’est le moins que l’on puisse faire 🙂 pour présenter cette nouvelle solution de barrière anti-poussière.
Nous avons déjà évoqué sur ce blog des produits proches Zipwall ou encore ProtectaScreen : on notera que la portion du stand de la société Hillaire (son distributeur) consacré à Zipwall se réduit comme peau de chagrin (2 m de bâches et 4 barres téléscopiques) et ProtectaScreen n’est plus présent.

 

,

Pas de commentaire