Archives de la catégorie Général

Motocross : vive la poussière

Le motocross est un sport où boue et poussière se côtoient. Il suffit d’une averse ou d’un arrosage un peu violent pour passer de l’une à l’autre. Mais que de clichés superbes nous sont procurés par ce sport où pour une fois notre ennemie (quand c’est à la maison) devient un acteur clé, et parfois décisif pour le spectacle et le résultat.

[images.4ever.eu] motocross, motard, la poussiere 176968DSC_2962 copie[images.4ever.eu] motocross, moto, motard, argile, la poussiere 1698733297307-poussiere-et-petites-pierres-pendant-une-course-de-motocrossmx dust clay 175991mx dust 1mx dust 2mx dust 3

Un commentaire

Poussière d’artiste suite…

Il y a quelques jours, nous avons publié des photos « d’oeuvres » d’un artiste s’étant fait une réputation sur la toile en dessinant sur les pare-brises poussiéreux.Parfois, ce snt des anonymes qui créent une œuvre éphémère en rencontrant sur leur route une camionnette passablement sale.

oeuvre poussièreIl est heureux d’être entouré de ces poètes du quotidien. Des petites pépites qui donnent un peu d’intérêt à la saleté 🙂

Pas de commentaire

L’univers est immense … et poussiéreux

nebuleuse de laigleNous l’avons vu sur la Lune, sur Mars, la poussière est omniprésente sur les corps célestes. Mais selon les astrophysiciens, cela va au-delà de ça : en fait, notre Univers est un endroit très poussiéreux, y compris dans le vide spatiale. Pour les scientifiques, il est « facile » de détecter les nuages de poussières car ils ont tendance à bloquer la lumière émise par les étoiles et les nébuleuses qui se trouvent derrière. Cela crée par parfois des formes un peu comme en ombre chinoise apparemment projetées sur la source de lumière.

Personne  ne sait exactement à quoi ressemble un grain de poussière interstellaire. Mais les études menées sur les interactions de cette poussière avec la lumière permettent d’affirmer qu’elle est très différente de la poussière constituée de cellules et de fibres qui emplit n’importe quelle maison terrienne. Les grains de poussière interstellaire sont composés principalement de carbone, de silicium et d’oxygène et mesurent généralement moins de 1/1000ème de millimètre. Des travaux récents ont pu montrer  que la plupart des grains de poussière ne sont pas sphériques. UN modèle d’agglomération a permis de démontrer que de minuscules grains de propriétés différentes s’assemblait au hasard pour former des chaines semblables à des molécules.

fractaldust_elw

,

Pas de commentaire

Poussière d’artistes

Nous évoquons suffisamment les nuisances liées à la poussière sur ce blog pour nous octroyer de temps à autre une parenthèse poétique voir artistique.

Scott Wade, un talentueux californien s’est fait une spécialité de dessiner sur les pare-brises poussiéreux. Des œuvres éphémères que l’artiste signe tout de même, avant la prochaine pluie ou le passage au Lavauto 🙂

dust-art-glass-1dust-art-glass-4dust-art-glass-2dust-art-glass-6

Pas de commentaire

Contrefaçons : des sociétés chinoises condamnées

copie-fauxNous évoquions en début d’année dans l’article « Halte aux contrefaçons« , la prise de position de Fédération Française du Bâtiment contre ce fléau. Principal pourvoyeur de copies potentiellement dangereuses, la Chine n’est pas la seule dans le collimateur car l’Inde et le moyen-Orient sont mis en cause également. Mais l’Empire du Milieu est bien le champion dans ce domaine.
Le préjudice direct est évalué de l’ordre du milliard d’euros rien que pour le matériel électrique basse-tension. Selon certains, le poids total est l’ordre de 30 voire 55Mds euros. Mais au-delà, la perte de chiffres d’affaire, la fragilisation des marges des industriels pèsent sur les capacités d’innovation, la croissance et évidemment l’emploi.
Tous les produits sont concernés y compris les matériaux pondéreux a priori moins intéressants pour les contrefacteurs du fait des coûts de transports. Inutile de dire qu’on ne sait ce qu’on peut retrouver dans les poussières de plaque de plâtre contrefaites.

Désormais assisté d’un conseiller spécialisé dans les réglementations, la FFB et ses adhérents n’hésitent plus à intenter des actions juridiques. Et manifestement, les autorités chinoises sont décidées à coopérer. les sociétés Grohe (robinetterie), JCB (pelleteuses), Legrand ou Schneider-Electric (matériels électriques) et d’autres n’hésitent plus à des coups de mains dans les régions chinoises fautives et obtiennent gain de causes auprès des tribunaux locaux (dont on connaissait pourtant il y a quelques années l’interprétation surprenante du droit en propriété intellectuelle).

port shanghai« Une fois de plus, une bonne coopération avec les autorités judiciaires locales fut prépondérante dans le succès contre les faussaires », explique un porte-parole de Grohe. Et plusieurs raids contre les fabricants violant les droits intellectuels ont permis d’engager de nombreuses poursuites en justice dans la région de Ningbo.»

Cela reste des coups d’éclats isolés car il semble difficile de contrôler un pays dont la production génère, pour le seul port de Shanghai, 350 départs de container toutes les 30 secondes…

 

, , , ,

Pas de commentaire

Chammal, le haboob persique

Aussi transcrit Shamal, ce mot signifie vent en afghan. Il souffle du nord-ouest sur l’Irak et le golfe persique en provenance des montagnes turques et peut être dévastateur. Aussi dénommé Al-Haffar, le foreur; il est capable de creuser d’immenses cratères dans le sable du désert et déstabilise les dunes. Se chargeant de poussière, il peut donner lieu à de très violentes tempêtes de sable : on dit qu’il dévore les bateaux aussi les pêcheurs restent au port. Les habitants concernés s’enferment chez eux et calfeutrent portes et fenêtres.
L’épaisseur de la tempête de l’ordre du kilomètre interdit en général.toute activité aérienne pendant trois à cinq jours. Les pointes de ventes peuvent aller jusqu’à 90km/h transportant la poussière sur de très grandes distances et la rendant aussi Tempete-du-desert_referencedécapantes qu’un atelier de sablage. On raconte que la carrosserie des voitures peut être mise à nue, la peinture étant abrasée par la poussière.

Dans la décennie, une des plus violentes tempêtes à toucher Bagdad le 8 août 2005. Toute activité a été stoppée et les hôpitaux de la ville ont accueilli plus d’un millier de patients présentant des problèmes respiratoires ou oculaires graves.

,

Pas de commentaire

L’Université de Sidney n’aime pas la poussière

university of sidneyL’université de Sidney en Australie accueille plus de 46.000 étudiants chaque année. Cela en fait une des plus grande mais aussi des plus réputées du pays, classée seconde au plan national. Créée en 1850, sa tradition est garante de la qualité de l’enseignement et de son cadre.

University_of_Sydney_Main_QuadrangleAussi, quand l’université engage des travaux dans ses locaux historiques, la qualité est au centre des préoccupations.
Dans cette optique, les sous-traitants intervenant sur les lieux sont rigoureusement choisi et doivent remplir des critères draconiens. Il en va de même des procédures de travail.
Ainsi, les chantiers pouvant générer de la poussière sont strictement supervisés et soumis à autorisation sur critères des précautions prises pour rendre les travaux aussi propres et respectueux que possible. L’autorisation pour les travaux générant de la poussière est accordés pour 24 heures. Tout chantier plus long doit passer une inspection supplémentaire.
Les critères visés par le formulaire d’autorisation sont :

  • dust works permitla mise en place d’un confinement parfaitement étanche autour de la zone en travaux ainsi qu’une signalisation périmètrique
  • la mise en oeuvre d’un dispositif d’extraction de la poussière : aspirateur, filtrage…
  • la ventilation appropriée des lieux
  • la protection des équipements de sécurité type détection incendie pour éviter qu’ils ne soient endommagés par la poussière
  • la formation des personnels aux risques du chantier et notamment quant à la diffusion des poussières.

La responsabilité de l’entreprise intervenant et ses réponses aux questionnaires englobent également et s’étendent à l’ensemble de ses éventuels sous-traitants.
Autant dire que la poussière n’est pas prise à la légère.

Gageons que le renforcement des objectifs de qualité de l’air intérieur dans les établissements scolaires va changer aussi la donne dans l’Hexagone dans les années à venir. D’abord engagés sur les maternelles, crêches, écoles primaires, ces mesures issus du Grenelle de l’environnement vont s’étendre progressivement à tous les lieux recevant du public. Et incluent évidemment les périodes de travaux, fortement responsable en général de nuisances respiratoires.

, ,

Pas de commentaire

Les experts Miami aussi dans la poussière

Récemment diffusé (ou rediffusé),l’épisode 9 de la Saison 9, « Une vérité édulcorée » débute dans une raffinerie de sucre où une explosion cause un décès. L’équipe scientifique d’Horatio Caine comprend l’origine de l’accident : l’accumulation de poussière de sucre due à l’absence de ventilation.

experts miamiDans cette fiction ou les séries éponymes situées à Las Vegas ou New-York, la poussière est souvent au cœur des enquêtes : traces de pas, résidus… Ici, c’est la mise en suspension de poussière de sucre qui crée un comburant hautement explosif. Nous avons déjà évoqués dans ce blog des explosions causés par les poussières de céréales, le charbon ou encore l’aluminium. C’est donc sous une forme originale et sucrée que la poussière apparait dans cet épisode.

,

Pas de commentaire

Preventica : le salon référence de la protection et de la sécurité

logo preventicaS’il est un événement incontournable pour les professionnels de la prévention des risques au travail, c’est bien le salon Préventica. Fort de ces deux éditions annuelles, il rassemble les acteurs de la protection qu’ils soient experts, industriels, organismes officiels avec un même but : limiter voire faire disparaitre les risques encourus par les salariés dans leur activité. Systèmes anti-feu, masques respiratoires, instruments de mesure, douches de décontamination. Tous les équipements sont présents sur le salon. Moins connus, le salon traite aussi des risques liés à la malveillance, aux intrusions mais aussi à la vulnérabilité numérique.
C’est apour les entrepreneurs, les chefs d’entreprise l’occasion idéale de rencontrer ceux qui font et appliquent les réglementations. Des colloques et débats s’y tiennent également pour favoriser le dialogue au sein de la profession.
Preventica compte une liste impressionnante de partenaires de tous types trop nombreux pour être nommés. Citons néanmoins l’INRS, les Carsat, l’OPPBTP, l’AFNOR…
Preventica innovation lilleEnfin, Preventica décerne à chaque édition différents Prix de l’Innovation récompensant par secteur les nouveaux produits marquants. Cliquez sur l’image ci-contre pour voir les lauréats de l’édition Lille 2013.

Afin de toucher la plus grande audience, Preventica tourne dans les régions et s’est déjà tenu à Rennes, Bordeaux, Marseille, Strasbourg, Toulouse… L’édition de printemps 2013 s’est tenue à Lille les 28,29 et 30 mai. L’édition de rentrée aura lieu à Lyon du 24 au 26 septembre à Eurexpo – Chassieux. L’inscription visiteur et accès aux conférences et gratuites. Programme et infos ici.Un rendez-vous à ne pas manquer.

, , , , , , , ,

Pas de commentaire

Tempète australe…

Nous avons déjà relaté l’épisode « haboob » sur Phoenix dans ce blog. Plus récemment, ce qui s’est passé dans les années 30 dans le Middle-west.
L’Australie aussi connait le phénomène. Les photos ci-après ont été prises dans la région de Onslow, au nord-ouest de ce vaste pays méconnu, dans une zone désertique.
Handout shows a cloud formation tinged with red dust travelling across the Indian Ocean near Onslow on the Western Australia coastLe mercredi 9 janvier 2013 vers 19 heures, heure locale, les habitants de la ville ont vu s’approcher au dessus de l’océan indien une véritable muraille rouge. Le phénomène de vent de sable est connu des météorologistes en Australie, dont le désert intérieur est comparable au Sahara. Dans le cas présent, il aurait été créé par l’accumulation de sable et de poussière rejetée vers l’océan par un orage naissant. poussiere australie 2Les vents au cœur de la tempête ont soufflé jusqu’à 120 km/h pendant l’heure qu’à duré le passage du monstre (!) selon les observateurs et a duré une heure avant d’enfin se calmer recouvrant le paysage, les maisons, les véhicules d’une épaisse couche de poussière rouge provenant du désert proche.
poussiere australie 1

, ,

Pas de commentaire

Poussière de Charbon : des risques professionnels forts

charbon  - poussièreAffections respiratoires

La plus connue des maladies professionnelles liée à la poussière de charbon est la silicose. Toutefois, l’inhalation des poussières respirables engendrées par la fracturation des blocs de charbon ou de silice minérale est responsable de différentes formes d’atteintes pulmonaires. La silicose est en une, mais aussi la tuberculose ou le cancer du poumon. A un stade avancé, la silicose est très invalidante voire mortelle.
Selon une étude de l’Agence Internationale de l’Energie, la Chine est aujourd’hui le pays le plus concerné. Parmi 6 millions de mineurs environ, il en est dénombré en 2010 600 000 cas d’affections pulmonaires. Fait aggravant, 80% des mineurs sont des travailleurs migrants, donc difficilement identifiables et suivables dans le cadre de programmes médicaux : Cette statistique affichant 10% de mineurs touchés par la silicose est donc certainement très largement sous-évaluée.

Affcharbon - visageections oculaires

Différents pays reconnaissent les affections oculaires résultant de l’exposition à la poussière de charbon comme maladies professionnelles. C’est le cas en France depuis 1995 et concerne les conjonctivites ou blépharoconjonctivites chroniques. Ces affections ne sont toutefois reconnues comme maladies professionnelles que si elles sont consécutives à une activité dans un puits de retour de mine de charbon pendant plus de 2 ans.

Explosions

Un autre risque méconnu lié à la poussière de charbon est l’explosion. Tout le monde connait le fameux coup de grisou résultant de l’explosion de poches de méthane emprisonnée dans la roche. Le coup de poussier moins connu résulte lui de la mise en suspension de poussière qui sous certaines conditions peut devenir fortement inflammables et détonants.

, ,

Un commentaire

La lune, un astre poussièreux !

phases-luneNotre belle lune emplit nos nuits d’été. Sa lumière douce et blanche a été associée dans la mythologie à la féminité, la beauté, la douceur. Les poètes y voient un visage dont l’obus-fusée de Georges Mélies visait l’œil lors d’une expédition exploratoire Belle Époque un peu kitsch.
La réalité qu’y découvrirent les astronautes américains après leur « alunissage » est beaucoup moins poétique. En effet, la surface de la Lune est recouverte d’une couche de poussière baptisée régolithe, ou régolite (de rhégos, signifiant couverture et lithos, signifiant roche). Elle résulte des impacts répétés de météorites à la surface de la Lune. C’est d’ailleurs le cas sur les planètes dépourvues d’atmosphère ou de leurs satellites. Des sondes spatiales ayant approchés des astéroïdes ont également détecté la présence de cette poussière régolithique, c’est le cas également sur la planète Mercure.
Sur la Lune, la couche de cette poussière est de plusieurs mètres et atteint parfois 50m.
lune-D2Lors de la mission Apollo, des prélèvements de poussière et de fragments de roche météoritique ont été collectés. A la différence de la poussière terrestre et du fait de l’absence d’atmosphère, le régolithe est fortement chargé par le rayonnement solaire et possède des propriétés magnétiques et électrostatiques. De fait, le régolithe colle énormément aux combinaisons spatiales, et les astronautes des missions Apollo eurent beaucoup du mal à s’en débarrasser. De plus, étant beaucoup plus fin (de l’ordre de 19 microns soit 40% plus fin qu’une cheveu) que du sable terrestre, il peut aussi pénétrer les voies respiratoires et provoquer des allergies.

La présence d’atmosphère empêche la constitution de ces dépôts de régolithe et la Terre en est dénué. En effet, l’atmosphère engendre des sources d’érosion telles que le vent et les précipitations qui détruisent ces poussières microscopiques. D’autant plus que ce dépôt de poussière est extrêmement limité en surface, la plupart des météorites se consumant dans les couches hautes de l’atmosphère avant même d’atteindre la Terre.
Il existe toutefois un régolithe sur Terre. Mais sa composition est fort différente car désignant la couche comprise entre le sol enrichi en matière organique, l’humus et la roche mère socle sous-jacente. Le régolithe terrestre est constitué de formations géologiques de surface telles que des roches non consolidées issus de l’érosion éolienne, hydraulique telles que de dépôts alluviaux.

apollo17-rover-147_22526Dans un article récent paru dans le monde (voir ici « la-poussiere-menace-les-missions-lunaires »), des chercheurs français et britanniques ont montré que, dans certaines zones de la Lune, la poussière soulevée acquiert une force électrostatique qui surpasse celle de la gravité lunaire.
a17-agglutinatsLa poussière régolithique reste alors en suspension loin au-dessus de la surface du sol, et peut former un fin nuage grisâtre de minuscules particules aussi collantes qu’abrasives qui gênent la visibilité, recouvrent les panneaux solaires et s’infiltrent partout dans les mécanismes et équipements. En outre, comme évoqués ci-dessus, ces poussières très riches en fer peuvent être toxiques pour l’être humain si elles parviennent à s’infiltrer dans les scaphandres ou dans un module lunaire et qu’elles y sont inhalées.
Les travaux de recherche sur la surface lunaire reviennent sur le devant de la scène avec l’émergence de programme spatiaux indiens et chinois visant à implanter des stations lunaires.

, ,

Un commentaire