Archives de la catégorie Pratique

Conseil anti-poussière #6 : Tapis, coussins, n’hésitez pas à les frapper

tapisPas question de violence ici mais bien de ménage !

Les tapis, on l’a déjà dit, sont un formidable réservoir de poussière. Les fibres des tapis absorbent la poussière comme une sorte d’énorme éponge et les libérent dans l’air ambiant au moindre pas. Passer l’aspirateur une fois par semaine – voir plus en cas de problèmes respiratoires – est un minimum, mais un bon battage à l’extérieur de temps en temps est une absolue nécessité. La technique idéale, c’est de les étendre sur une barrière ou une corde à linge (plutôt costaud de préférence) et de les battre avec un balai ou une raquette de tennis.
Tant qu’à faire, n’hésitez pas à infliger à vos coussins le même traitement de choc.

Les tissus d’ameublement absorbent la poussière qui se pose dessus, mais ils libèrent aussi leurs propres fibres. A chaque fois que vous vous asseyez dessus, ils projettent tout ça dans les airs.
Il faut donc battre régulièrement et dans un lieu aéré les cousins ou les pièces amovibles des canapés et fauteuils.
Si les éléments ne sont pas amovibles, vous pouvez aussi recourir à des housses ou des plaids pour recouvrir votre mobilier, quitte à les battre et les passer en machine fréquemment.

 

, ,

Pas de commentaire

Conseil anti-poussière #5 : utilisez correctement votre aspirateur

aspirateur moquetteL’aspiration seule ne suffit pas pour capturer toute la poussière en particulier sur les tapis ou moquettes. Pour obtenir de bons résultats, if faut disposer d’un agitateur de surface (vous savez, la brosse qui accroche et chamboule les fibres).

Si vous avez besoin de nettoyer un plancher, du carrelage ou un revêtement en vinyl, là il faut recourir à la tête boitier sans agitateur (ou avec un agitateur hors fonctionnement).
Pour les plinthes, les recoins, abandonnez la tête et insérez la buse d’aspiration profilée. Sur certains modèles étaient même fournies des têtes spéciales pour se glisser dans les espaces entre les tubes des radiateurs. Mais avec les convecteurs électriques et la disparition progressive des bons vieux radiateurs en fonte, ces accessoires ne sont plus guère présents.

Selon votre marque d’aspirateur, vous aurez plus ou moins d’accessoires (des mini-brosses, des buses de différentes formes). Mais le terme est mal choisi car les accessoires sont essentiels. Aussi n’hésitez pas à consulter la notice ou les documentations sur internet pour savoir quand utilisez quelle buse ou tête spéciale.
Changer d’accessoire fait faire évidemment des manipulations et peut être vu comme une perte de temps. Mais la qualité de nettoyage est à ce prix, votre intérieur vous remerciera.

 

, ,

Pas de commentaire

Conseil anti-poussière #4 : Des produits de nettoyage adaptés, tu utiliseras !

homme et chiffonLe principe du ménage, c’est de capturer la poussière mais pas de la disperser alentour. C’est pourtant ce qui se passe avec les bons vieux plumeaux et les chiffons secs. Avec des lingettes à jeter (tels que Swiffer ou Grab-it) ou des chiffons microfibres qui attirent la poussière et la retiennent grâce à des charges électrostatiques, vous avez de bien meilleures chances d’atteindre le résultat escompté.
Les tissus imbibés d’huile, de cire ou de produits alcoolisés captent aussi très bien la poussière mais peuvent laisser des traces sur les meubles.

Attention : réservez l’aspirateur pour des surfaces difficile à nettoyer avec un chiffon, telles que des sols non lisses, ou du bois creuser. Et éviter de le passer sur les meubles que vous pourriez endommager avec les tuyaux ou buses d’aspirations.

Sur des carrelages, privilégiez la serpillère microfibre passée à sec d’abord, puis imbibé d’un produit traitant adapté à votre céramique. Ils seront brillants et propres alors qu’un simple passage d’aspirateur pourra les ternir sans réellement les nettoyer à fond.

, ,

Pas de commentaire

Conseil anti-poussière #3 : nettoyer l’air aussi

Quand vous passez l’aspirateur avec la brosse à tapis, cela agite la poussière, notamment quand elle est incrustée dans des fibres. Une bonne partie est aspirée mais le reste est mis en suspension… C’est aussi le cas avec l’air pulsé en sortie d’apiration. Elle contient toujours une part de saleté qui n’a pas été bloquée par le filtre.
Une fois en l’air, cette poussière finit par retomber, sur les surfaces que vous venez de nettoyer.

climatiseurSi votre maison est équipée d’un système de conditionnement d’air, il y a un moyen simple de se débarasser de cette poussière aérienne avant qu’elle ne se redépose. Mettez votre conditionneur d’air en position ventilateur : cela va activer l’aspiration qui va renouveller l’air et le filtrer sans chauffer ni refroidir. En le laissant tourner pendant un quart d’heure après avoir passer l’aspirateur, vous débarrasserez l’air de toute la poussière en suspension. N’oubliez pas de le remettre en mode « marche normale ». En effet, les conditionneurs ne sont pas prévus pour fonctionner en mode ventilateur de façon prolongée et vous risqueriez de le détériorer.

Nettoyer l’air intérieur permet de compléter  un ménage soigneux

,

Pas de commentaire

Conseil anti-poussière #1 : Organiser vos placards

placardLes placards sont un véritable nid à poussière, remplis de minuscules fibres provenant des vêtements, des serviettes, du linge de maison. A chaque fois que vous ouvrez la porte, vous déclenchez une tornade propageant ces fibres dans la pièce. On ne peut pas empêcher les tissus de perdre des fibres mais on peut faciliter le nettoyage des placards, ce qui diminuera grandement la poussière.

 

closet + boxesPensez boites et housses !!
Des boites en plastique transparents sont idéales. Elles contiennent les fibres à l’intérieur et la poussière à l’extérieur tout en permettant de voir ce qu’il y a dedans. Quand vous faites le ménage, il est facile de les retirer pour bien nettoyer les étagères.

housseVos vêtements d’hiver ?
Même sans être portés, ils dispersent des fibres toute l’année; idéalement, mettez-les dans des housses ou à défaut de grands sacs-poubelles fermés. Quand viendra l’hiver, vous les trouverez à l’abri de la poussière ambiante. Pensez alors à ouvrir les housses et sacs avec précaution puis à y passer l’aspirateur.

Enfin, garder le sol des placards dégagé. Si le sol est encombré, il y a de grandes chances que vous n’y passiez pas l’aspirateur de façon méticuleuse et que les moutons s’installent. Cela ne vous prendra que quelques secondes pour nettoyer le sol de votre étagèreplacard si il est exempt de bazar. Si vous installez une étagère grillagée pour poser vos chaussures, la poussière du dehors tombera au sol et y sera aspirée régulièrement plutot que de stagnez et se mettre en suspension à la première occasion

 

Des placards propres, c’est déjà des chambres plus saines.

,

Pas de commentaire

Allergie à la poussière ? 7 bons conseils pour en finir à la maison

7_conseilsPlus de 90% de la poussière usuelle (hors travaux) dans une maisonnée provient des personnes et des tissus. Morceaux de peau morte, fibres quasi invisibles qui flottent dans le plus léger courant d’air et s’installe sur n’importe quelle surface. Dans un emplacement à l’abri des courants d’air, ces particules se déposent et restent en place. Ailleurs, elles passent leur temps à se déplacer au gré des ouvertures de portes et des déplacements des occupants. Combattre la poussière est une bataille sans fin qu’on ne peut gagner, mais vous pouvez contribuer à la limiter fortement afin d’éviter les crises d’allergies.

Dans les semaines à venir et en parallèle de nos différents astuces, vous trouverez ici 7 conseils précieux permettant de combattre efficacement cet ennemie sournoise.
Bientôt une page dédiée reprendra ces différents posts afin de vous permettre de les avoir toujours à portée de main.

Un commentaire

Astuce anti-poussière : percer sans poussière

Dans la série de nos astuces pour combattre la poussière, nous poursuivons avec un petit truc tout simple pour récupérer un maximum de poussière quand vous percer un mur, par exemple.

Pour cela, récupérez une vieille balle de tennis (vieille car elle sera plus molle et donc plus facile à couper). Coupez la en deux hémisphères à l’aide d’un cutter ou d’un couteau (attention les doigts, ça peut ripper). Percez ensuite une de ces deux moitiés en plein milieu avec le foret de la perceuse puis enfichez la demi-balle sur le foret, la partie creuse vers le mur.tennis perceusePendant le perçage, la poussière s’accumulera dans la moitié de balle. À défaut de balle de tennis, un pot de yaourt peut être utiliser mais l’intérêt de la balle est le caoutchouc s’agrippe au forêt et reste bien en place.
Encore un truc tout bête qui nous simplifie la vie 🙂

Pas de commentaire

Sur le vif : la poussière au quotidien

Lu sur le forum Vie Pratique / Décoration sur site Doctissimo :

Internaute 1 :
Speech_1« Dès que l’on attaque des travaux ou même refaire des peintures dans une pièce, on passe par la case poussière et bordel en tout genre..normal, on fait pas de travaux sans faire de la poussière, je refais mon couloir et mon entrée, donc le ponçage c’est de la pou pou partout( et pourtant je protège) cela rentre dans les meubles, cela monte même à l’étage, elle me persécute cette poussière,
cela me rend dingue, suis je normale ou d’autres sont dans le même cas? »

Internaute 2 :
Si tu baches tes meubles ça rentrSpeech_2e pas……..
Pour le ponçage avec une ponseuse sur la plupart il y a moyen de raccorder le tuyau de l’aspirateur. Il faut protéger les meubles et fermer le plus de portes possibles durant la durée des travaux.

Internaute 1 :
C’est comme cela que j’ai procédSpeech_1é pour le ponçage des murs ( poussière d’enduit la pire!) toutes les pièces étaient fermées, mais on en retrouve partout….faut dire que je suis un peu maniaque, il est difficile de faire des travaux sans faire un minimum de poussière..

Internaute 3 :
peSpeech_3rso je comprend, la premiere maison qu’on a faite, idem poncage des bande etc etc ben plusieur semaine d’affilée la poussiere retombe et ca rentre aussi dans les meubles …..
mais a part nettoyer y a pas gd chose a faire faut balaye voir laver plafond mur et sol car ca s’accroche partout.

graphic arrowCe dialogue illustre parfaitement le quotidien de beaucoup de femmes (ici, les 3 internautes sont des femmes…) qui doivent parer aux nuisances des travaux souvent entrepris à la va-vite par monsieur (on connait… tsss tsss tssss). Un  minimum de précautions prévalent.

1. L’idéal est de réussir à isoler totalement la zone en travaux du reste de la maison, sinon la vie de tous peut s’en trouver fortement perturbée, avec de vrais risques santé à la clé.

2. Bâcher hermétiquement les meubles restant sur place. Mais le mieux est quand même

3. Autant que possible, capter la poussière à la source. Si vous utilisez des outils (ponceuses, perceuses…), privilégiez des outils permettant un raccordement à l’aspirateur.

4. Et passer l’aspirateur est évidement fondamental mais comme cela a été dit dans cet échange, la poussière s’accroche. Aux murs, au plafond… et retombera plus tard. Il est donc tout aussi important de passer un chiffon ou plumeau électrostatique sur l’ensemble de la zone « contaminée ». Sur les chantiers professionnels, il est souvent pulvériser de l’eau en micro-gouttelette pour capter la poussière et l’amener au sol. Ces techniques d’abattage ne sont évidemment pas en général accessibles au particulier.

, ,

Pas de commentaire

Peintres : quelles précautions sur un chantier « peinture au plomb » ?

Le risque de saturnisme par ingestion de plomb est surement un des plus connus dans les logements anciens (voir nos autres posts sur ce sujet). L’action du plomb est variée : par inhalation, par ingestion, par contact. La dispersion de poussière, de vapeur ou de fumée est le vecteur principal du danger. Aussi un chantier de traitement de peinture au plomb doit-il être traité avec la plus grande vigilance.

Voici les grandes lignes des précautions indispensables :

  • Confinement des zones de travail, mise en place d’un sas pour l’accès aux zones risquées.
  • Mise à disposition d’un double vestiaire pour séparer les vêtements de ville des vêtements de travail.
  • Mise à disposition d’une douche.
  • Port des Equipements de Protections Individuelles :
– combinaison (jetable de préférence) recouvrant tout le corps ;
– protection respiratoire : masque filtrant ffp3 minimum. En fonction de
l’empoussièrement, des techniques employées et de la durée du chantier, la protection respiratoire devra être adaptée (masque à ventilation assistée, à adduction d’air…) ;
– protection des yeux ;
– gants ;
– chaussure de sécurité ;
– casque s’il y a un risque d’effondrement ou de chute d’objet ;
– protection auditive en fonction du bruit ambiant.
  • Ne pas faire brûler de bois recouvert de peinture de plomb ce qui aurait pour effet de libérer des vapeurs toxiques.
  • Pour nettoyer le chantier, le balayage est à proscrire. Le nettoyage sera réalisé avec un aspirateur doté d’un filtre à haute capacité.
  • Les déchets contenant du plomb sont stockés dans des sacs hermétiques identifiés et évacués vers un centre de traitement spécialisé.
  • Effectuer un contrôle d’empoussièrement avant restitution des locaux.
  • Ne pas manger, boire, fumer pendant les travaux.
  • Nettoyage des ongles et mains avant les repas et les pauses.
  • Prendre une douche en quittant le chantier.
  • Ne pas ramener les vêtements de travail au domicile.
Ces précautions peuvent être retrouvées en détail dans les plaquettes éditées par :
inrs - ed909
Une nouvelle fois, ces précautions issues de la réglementation du travail et de la pratique d’experts visent à protéger les travailleurs. Même si la réglementation française insiste sur les protections collectives, les personnes non-salariés exposées au chantier ne rentrent pas directement dans le champ de responsabilité des chefs d’entreprise. Aussi, que le chantier ait lieu dans un domicile, un lieu de travail ou un bâtiment public, il est important d’être vigilant à ne pas être exposé à ces nuisances par des précautions inadaptées. La seule protection des non-travailleurs résident dans le confinement. Vérifiez donc personnellement qu’il est étanche, c’est votre santé qui est en jeu.
oppbtp - peinture plombSouvenez vous que les confinements à base de films et scotch restent assez précaire. Les produits (que nous avons présentés sur ce blog) de type Zipwall ou ProtectaScreen ne procurent qu’une l’étanchéité très relative qui ne résiste pas durablement notamment en cas de courants d’air (et a fortiori de mise en dépression). Et pour faire des économies, certains ré-utilisent des films polyane …. percés, coupés et donc à la protection purement symbolique.

, , , , ,

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : des chiffons anti-statique gratuits

chiffon antistatiqueIl existe désormais pléthore de chiffons antistatiques dans le commerce. On en trouve de toutes les couleurs, toutes les formes…. et tous les prix ! Beaucoup sont nettoyables en machine, certains sont jetables. Voici aujourd’hui une astuce qui va permettre de faire quelques menus économies car sans le savoir, nous disposons avec les bas et autres collants d’un inépuisable stock (surtout au rythme où on les file ou ils boulochent).

C’est très simple. Il suffit de couper les collants au niveau du mollet puis de les enfiler sur un balai. Les fibres des bas sont antistatiques et attirent la poussière tout aussi efficacement que les chiffons onéreux en microfibres. Vous pouvez aussi les enfiler sur vos mains pour faire la poussière sur les meubles. Efficace et pratique !

 

,

Un commentaire

Une protection…. de « haut niveau »

photo2photo6photo8J’avais évoqué dans mon article du 31 janvier (lire ici) le calvaire vécu par une amie pharmacienne lors de travaux d’aménagement de son officine. Elle vient de retrouver et de m’envoyer quelques photos qu’elle a faites des protections mises en place par l’artisan.
Le moins qu’on puisse dire est que cela semble… précaire. Et l’efficacité est à la hauteur de l’investissement réalisé pour protéger les biens et les personnes : NULLE !!!!

Réaliser des travaux de qualité est une chose. La plupart des artisans sont consciencieux et mettent un point d’honneur à livrer un travail correct. Mais quand prendront-ils en compte le fait que pendant le chantier, des personnes, hommes, femmes ou enfants, voire des animaux subissent les désagréments causés par la poussière, mais aussi les fumées, les odeurs ? Il est vrai qu’aucun produit ne semble adapté aux besoins usuels des chantiers de proximité. Il est urgent qu’un industriel propose enfin une solution simple et rapide à déployer pour confiner la poussière. Nos sommes convaincus que si elle est efficace, les clients seront enclins à payer quelques euros supplémentaires plutôt que devoir passer des heures en nettoyage … si ce n’est en consultation de médecin.

, ,

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : bois clair ou bois foncé, comment dépoussierer vos meubles

Avoir chez soi de beaux meubles est un plaisir. Mais garder son mobilier propre, brillant relève souvent de la gageure, surtout si vous avez entrepris des travaux dans une partie de la maison. Qu’ils soient clairs ou foncés, les bois peuvent être entretenu et nourri. Voici comment.

Meuble en bois clairLe bois clair peut se dépoussiérer très efficacement grâce à des ingrédients courants. Oublié le chiffon humide qui ternit les bois, voire peut laisser des auréoles.
Dans un vaporisateur, mélangez : 5 cuillères à soupe de jus de citron (ou vinaigre), 5 cuillères à soupe d’huile d’olive, et 15 gouttes d’huile essentielle de citron. Vaporisez le mélange sur le meuble à traiter, étalez avec un chiffon doux pour que la mixture huileuse pénètre bien dans le bois. Quand la surface du bois s’assèche, passez un chiffon doux sec pour lustrer légèrement la surface. Cette solution naturelle et facile dépoussière, retarde les dépôts (les particules poussiéreuses glissent alors sur les parois) et fait briller les bois durablement.

Meuble en bois foncéPour les bois foncé, on passe toujours par la cuisine mais on change d’ingrédient. Rien de tel que le café pour dépoussiérer un meuble en bois foncé et lui redonner un coup d’éclat !
Pour cela, prendre une tasse de café froid et badigeonnez les meubles à  traiter à l’aide d’un pinceau doux… Cela dégraisse, neutralise durablement la poussière et redonne une jolie couleur aux meubles non vernis !

2 commentaires