Archives de la catégorie Pratique

Astuces anti-poussière : changer son sac d’aspirateur proprement

apirateurChanger son sac aspirateur peut s’avérer une opération très périlleuse. Sur le mine, les sacs disposent d’une espèce de collerette en caoutchouc assez rigide et il faut forcer pour la retirer du bout de tube sur lequel le sac se fixe. Une fois sur deux, je tire trop fort et comme évidemment, on change le sac au dernier moment quand il est bien plein à craquer, le double effet de la traction et de la mise à libre soudaine génère une nuage de poussières mêlées qui finissent sur le sol. Et comme j’ai le chic pour faire ça au dessus du tapis de l’entrée… il faut en général repasser l’aspirateur.

Il y a un truc tout bête pour récupérer la poussière qui tombe durant cette manip. Utilisez des vieux journaux !

vieux journauxPour cela, étaler les pages de plusieurs vieux journaux en prenant soin de les humidifier. Le mien c’est avec un petit aspergeur/brumisateur  à main pour plantes d’intérieur.
Si de la poussière se dépose durant le remplacement du sac, elle restera collée sur le journal par l’humidité. Nous vous recommandons de mettre le sac usagé ainsi que les journaux humides dans un sac plastique de commission fermé par un noeud aux anses plutot que directement dans votre poubelle. Cela évitera que la poussière s’y dépose et finisse par coller au paroi ou au fond et devienne un véritable nid à bactéries et mauvaises odeurs.

,

Pas de commentaire

Le plumeau téléscopique

Notre post du 14 juillet nous a d’un seul coup remémoré ce fascinant ustensile de nettoyage qu’est le plumeau.
Le site « La Maison Futée » nous propose un produit téléscopique, plutôt bon marché à 6,90 euros. En voici le croustillant texte de présentation :
Le dépoussièrage à la main, quel ennui! Avec le nouveau plumeau
dépoussiérant passe partout, la corvée se transforme en un jeu d’enfant !
Souple et habile, le plumeau dépoussiérant se faufille partout et traque la poussière dans les endroits les plus difficiles d’accès.
Composé de milliers de fins filaments électrostatiques, recouverts d’un microfilm, il piège et emprisonne la poussière. Ainsi capturée, impossible de la voir se redéposer sur les surfaces nettoyées!
Manche télescopique;

Longueur: 78 à 92 cm
plumeau-long-manche_1

Pas de commentaire

Poussière d’amiante : retrait de dalles de faux plafond

Etudions un cas pratique illustrant les risques liés à la poussière d’amiante.

Un électricien enlève une plaque isolante en amiante (60 cm x 60 cm) dans le plafond d’un bureau (ou d’une usine) pour accéder à des câbles dans le faux plafond. L’enlèvement d’une plaque isolante en amiante doit normalement être effectué par un spécialiste mais les petits travaux, notamment le retrait d’une plaque de plafond qui n’est pas endommagée, peuvent être réalisés par des travailleurs non agréés.

 

Mauvais

L’électricien, juché sur des supports inadaptés et non protégés, place un ciseau sur le bord de la plaque pour l’enlever du plafond. Ce faisant, de la poussière et des particules d’amiante sont libérées dans l’air. Il ne porte pas de protection respiratoire et réalise son travail sans précaution particulière.

Bon

L’électricien porte un équipement respiratoire complet et une combinaison avec capuchon. La zone autour des travaux est entourée d’une feuille de polyéthylène calibre 500 et de ruban adhésif. La plaque est retirée avec le plus grand soin. Un EPC efficace doit protéger la pièce en chantier de celles attenantes.

Le problème

L’amiante était souvent utilisée dans les bâtiments jusqu’au milieu des années 1980 pour la protection incendie et l’isolation. Les matériaux amiantés en bon état sont sûrs, à moins que les fibres d’amiante ne soient aéroportées, ce qui arrive lorsque les matériaux sont endommagés. Le travail sur des matériaux endommagés contenant de l’amiante ou près de ceux-ci, ou le fait de respirer des niveaux élevés de fibres d’amiante augmente les risques de maladies liées à l’amiante. L’amiante peut être présente dans: les produits en amiante-ciment les revêtements texturés le carrelage les revêtements pulvérisés sur les plafonds les plaques isolantes en amiante les revêtements calorifuges

La solution

Recherchez la présence de matériaux contenant de l’amiante; planifiez les travaux pour éviter d’y toucher Toute personne travaillant sur de l’amiante doit être correctement formée Tenez compte des autres risques en plus de l’amiante (par ex. le travail en hauteur) et effectuez la tâche en toute sécurité Utilisez un équipement/des méthodes pour vous assurer que l’exposition à l’amiante est aussi limitée que possible Préparez un plan de travail expliquant en quoi consiste la tâche, les procédures et les mesures de contrôle à utiliser Veillez à disposer de l’équipement adéquat; il doit être propre, en parfait état de fonctionnement et il doit protéger de l’amiante Prenez des dispositions pour la mise au rebut sécurisée des déchets d’amiante

,

3 commentaires

Que faire si son ordinateur est VRAIMENT empoussierré ?

Nous avons présenté récemment une astuce permettant de limiter l’entrée de poussière dans son ordinateur de bureau. Malheureusement, parfois, le mal est fait et il faudra se résoudre à ouvrir la bête pour éviter surchauffe, perte de performance, voire détérioration et incidents.

L’excellent article « Nettoyer intégralement son PC » sur le site « le Crabe Info » présente  en images les étapes pour donner une seconde jeunesse à une machine … passablement empoussiérée. Les photos avant-après parlent d’elles-mêmes :

 

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : des ampoules plus lumineuses

Vous avez surement constaté qu’après avoir changer une ampoule, celle-ci vous semble progressivement perdre de son éclat, devenir terne. Les dépôts de poussière y sont pour beaucoup, le dessus du bulbe étant en général très vite couvert. Mais les poussières en suspension captent aussi des particules grasses qui viennent progressivement opacifier le verre de l’ampoule. C’est de 25 à 40% d’éclairage en moins et cet impact sur le rendement affecte votre consommation.
Pas de panique, il y a un moyen très simple d’éliminer cette poussière et ce dépôt graisseux, de redonner de l’éclat à la lumière et en plus de faire des économies d’énergie !
Lumière coupée,dévissez vos ampoules et frottez-les quelques secondes à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool ménager. Elles retrouvent instantanément leur transparence et donneront une belle lumière. Profitez en pour nettoyer de la même façon le support de l’ampoule et la vasque du luminaire si il y en a un.

Pas de commentaire

Conseil Travaux : une scie à matériaux sans poussière

L’utilisation d’une scie à matériaux dans un lieu confiné ou dans une pièce habitée n’est pas chose aisée. L’air devient très vite irrespirable, la découpe n’est pas nette car la visibilité est très réduite et la poussière se dépose partout.

L’astuce de notre ami artisan est très simple et s’inspire des scies à carrelage dont la lame trempe dans un bac d’eau. Il suffit de remplir une bouteille d’eau en plastique, d’en percer le bouchon et pendant que l’on fait la découpe, un collègue fait couler un filet d’eau sur la base de la découpe.

La poussière disparaît instantanément. Et autre avantage, la découpe reste visible, donc nette, et le travail propre sans poussière.

Prévoir quand même de quoi récupérer l’eau chargée de poussière sous la découpe, faute de quoi vous risquez d’inonder le sol et de voir s’insinuer la poussière de ciment dans les moindres recoins où elle pourrait reprendre en bloc…

,

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : un chiffon efficace « maison »

En complément ou à la place des fameux chiffons électrostatiques à acheter en grande surface ou dans votre droguerie favorite, il y a une astuce de grand-mère pour se constituer soi-même un arsenal de guerre à la poussière.

Le truc est d’imprégner un chiffon ou torchon de paraffine. Pour cela, préparez un bain d’un litre d’eau vinaigré dans lequel est ajouté 10cl de paraffine liquide. Tremper y votre chiffon. Essorez le bien (vous pouvez faire plusieurs chiffons avec un litre).
Vous aurez alors un tissu plus doux et surtout plus antistatique que les produits du commerce.

 

Pas de commentaire

Astuce anti-poussière : raviver des tapis poussièreux

tapis poussière J’adore les beaux tapis et j’en ai plusieurs à la maison, certains assez précieux d’autres moins. Avec le temps, et malgré le passage régulier d’aspirateur, rien à faire, la poussière s’incruste entre les fibres, ils commencent de ternir, et perdent leur tenue.

Il existe plusieurs trucs pour les raviver :

  • Pour commencer, on enlève le plus gros de la poussière en le retournant et en le battant du plat de la main. Ensuite, une fois de nouveau étendu, on le nettoie à la brosse avec un mélange de 2/3 d’eau froide et d’1/3 d’ammoniaque. On rince toujours à la brosse avec dede l’eau vinaigrée au vinaigre blanc.
    On termine en séchant le tapis à l’aide d’un sèche cheveux.
  • Si votre tapis n’est pas de couleur très claire, blanche ou beige par exemple, vous pouvez parsemer des feuilles de thé humides sur ses poils. En séchant (environ 20 minutes), le thé absorbe la poussière incrustée. Balayez alors le tapis pour retirer les feuilles de thé séché.
  • Puis saupoudrez de bicarbonate de soude, suffisamment de manière à couvrir le tapis d’une très fine couche (1 mm). Cela aura pour effet d’assainir le tapis et d’éviter les parasites (acariens, puces). Laissez agir 15 minutes puis passez l’aspirateur.
  • Pour finir, aspergez le tapis d’eau pétillante et brossez-le tant qu’il est humide. Les bulles de l’eau gazeuse finissent de décoller les poussières incrustées et ravivent les couleurs !
  • Une fois le tapis sec, repasser l’aspirateur pour traquer les poussières décollées.

 

 

,

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : préserver un mur intérieur

Nous continuons nos astuces poussière avec un conseil trouvé dans un forum de bricoleurs … avertis.

Avoir un beau mur en pierres brutes dans une pièce, séjour, cave, cuisine a un attrait indéniable. Mais les aspérités des pierres accrochent souvent irrémédiablement la poussière.
Il existe des produits du commerce qui crée un « film » et diminue cette accroche mais ils semblent très onéreux. Aussi voici , une astuce assez simple qui serait très efficace selon les différents témoignages constatés.

Procurez vous du sel d’alun, disponible dans les drogueries un peu « pointues ».
Diluez le à raison de 30g par litre dans de l’eau chaude (attention : pas plus, la pierre est un matériau qui respire, et une concentration supérieure risque de boucher les pores de la roche, pouvant causé des problèmes de condensation)
Badigeonnez votre mur et laissez sécher. Renouvelez l’opération de temps à autre.
el pour 1 litre d’eau chaude. On peut faire plus, mais ça bouche beaucoup les pores et c’est un brin étouffant.

,

Pas de commentaire

Weber.mur épais : une solution pour des murs sans poussière

En déplacement récemment à Aix-en-Provence, j’ai croisé fortuitement un commercial de chez Weber, filiale de Saint Gobain et spécialiste des mortiers et enduits d’extérieur.
Discutant de la problématique de la poussière, il m’a évoqué un produit sorti il y a 2 ans déjà, le Weber.Mur épais avec formule anti-poussière.

enduit mur épais weberTrès innovant, Weber offre une évolution notable sur le marché des enduits de ragréage (de 5 à 20 mm) : confort, qualité et propreté deviennent, ainsi, les maîtres mots du ragréage localisé ou généralisé des murs et plafonds des ouvrages neufs comme en rénovation.

Une bonne nouvelle pour ceux qui doivent supporter un chantier à proximité, toute limitation des sources de poussière étant la bienvenue.

,

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : dépoussierrer les livres

Nous nous sommes occupés de nettoyer les étagères il y a peu. Mais les ivres me direz-vous ? En effet, ils sont souvent tout aussi voir davantage recouverts que les meubles. Il est vrai que la tranche notamment, la où la coupe des pages a créé de micro-crénelures sur les bords du papier accroche particulièrement toutes les poussières.

Et pour arriver à les nettoyer, il y a une erreur à ne pas commettre : le chiffon, a fortiori légèrement humidifié. Le résultat serait inverse de celui escompté, en incrustant davantage encore les poussières aux micro-crénelures.

La solution : utilisez un pinceau ou une petite brosse aux poils doux. Un travail de précision mais nécessaire pour éviter l’engrenage infernal !

 

,

Pas de commentaire

Astuces anti-poussière : protéger la ventilation de son pc

Qui a déjà ouvert un ordinateur a pu se rendre compte à quel point la poussière s’incruste dans le ventilateur et autour sur les composants, les cartes. A l’arrivée, des surchauffes, des pertes de performances et mêmes des pannes avec des composants HS.

Il existe des filtres à fixer sur les ouies de ventilation et quand on voit la poussière captée (cf notre photo) on ne peut qu’en valider l’utilité. Le Hic, c’est que ces filtres coutent plutôt cher : de 8 à plus de 25 euros selon les tailles, les formes et il faut les commander sur Internet donc il faut compter le port en sus…
Pour ceux, qui n’ont pas peur de faire des achats en ligne…

Mais il existe toutefois une solution toute simple pour protéger tout aussi efficacement votre PC : en effet, en découpant un morceau de bas ou de collant à la taille de votre aération et en le fixant avec du scotch sur celle-ci, vous aurez un dispositif au moins aussi efficace que ceux du commerce. Bon, la longévité n’est surement pas la même aussi pensez à le changer régulièrement.

,

Pas de commentaire