Conjoncture du Bâtiment : la rénovation continuera de tirer l’activité


J’évoquais il y a peu la grogne des artisans relayés à la tribune de la Capeb ; une grogne motivée par des contraintes trop élevées en regard d’une économie dégradée.

Les indicateurs de la conjoncture du Bâtiment publiés par l’INSEE la semaine dernière viennent étayer ce constat (données consultables sur le lien http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=56).

Selon les études sectorielles de Xerfi, l’orientation globale à la baisse constatée sur 2012 (-1%  au global du secteur  mais -2,5% sur le seul segment de la construction de neuf) va se poursuivre sur 2013.
Toutefois, après une année en stagnation en 2012, la rénovation progressera en valeur en 2013. Classiquement, l’activité de la rénovation est très liée au volume des transactions dans l’immobilier ancien. Or, ce volume ne progresse pas voire même baisse. Les analystes prévoient donc une hausse de l’activité de rénovation dans des biens habités, à l’initiative de leurs occupants.

Dans ce contexte sectoriel, la protection contre la poussière prend une dimension accrue. En effet, vous allez être de plus en plus nombreux à découvrir les affres de cette insidieuse ennemie, indissociable des chantiers quel que soit le corps de métier du second œuvre en action.

 

, , ,

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)