FFB : Halte aux contrefaçons


La Fédération Française du Bâtiment tire la sonnette d’alarme (accéder à l’article ici). La multiplication des produits contrefaits fait courir de nombreux risques aux professionnels et au public tel que la mise en danger de leur santé ou de leur sécurité.

Le fléau touche différents types de produits :

– Le matériel de chantier : compresseurs, engins et pièces détachées ;

– Le matériel de sécurité : chaussures, casques, EPI (équipement de protection individuelle) ;

– L’outillage individuel : machines électroportatives, postes à souder, tronçonneuses… ;

– Les matériaux de construction : disjoncteurs, vitrages, portes coupe-feu, isolants, détecteurs incendie ou encore accessoires sanitaires.

Le phénomène semble en croissance forte, démultiplié par la possibilité de passer commande sur internet pour un vaste éventail d’équipements. Si certains se font abuser par les contrefacteurs, d’autres, plus indélicats, achètent sciemment des contrefaçons, attirés par des prix cassés, à un moment où la profession souffre (voir notre post sur la Fédération des artisans du Bâtiment en Colère).

Nous se saurons que demander à nos lecteurs la plus grande vigilance : que dire d’un détecteur de fumée qui ne vous préviendra pas en cas d’incendie ? Que dire d’isolant fortement chargé en amiante malgré les interdictions ? Que dire de mousse expansive contenant des irritants fortement volatile ?

Sans généraliser, on notera néanmoins que la majorité des produits délictueux proviennent d’Asie et plus spécifiquement de Chine, déjà mise en cause dans de nombreuses autres filières (jouets, cosmétiques, médicaments, …),

Nous sommes tous concernés et devons tous être vigilants. Ainsi que le rappelle la Fédération du Bâtiment, c’est la mobilisation de « tous les acteurs de la filière  – industriels et fabricants, importateurs, négociants, prescripteurs, entrepreneurs et artisans, organismes de contrôle, de qualification, de formation et de prévention, assureurs – » qui pourra endiguer à terme ce fléau, avec le concours des services de l’Etat.

 

Lire aussi :

– Sur le site du Nouvel Observateur : Le secteur du Bâtiment victime de la contrefaçon

– Sur le site Chefd’Entreprise.com : Contrefaçon un fléau qui frappe aussi le BTP

, , ,

  1. #1 by Manuel on 16 janvier 2013 - 21 h 36 min

    Salut. J’ai eu un probleme de contrefacon dans la maison que je loue. Elle venait d etre construite quand je suis arrivé. Au bout de quelque mois, le disjoncteur vibrait le soir quand ca commutait en heures creuses et que le chauffe eau se declenchait. Une nuit, le bruit etait tres fort et quand j ai ouvert l armoire electrique, le disjoncteur etait brulant, et il y avait des etinçelles. Et le capot en plastique commencait de fondre et de noiricir. J ai coupé aussitot le courant et appelé EDF Secours le matin. Le technicien qui est passé a demonté et m a dit que c etait une contrefacon. Si je n avais pas couper le courant, tout aurait brulé dans la nuit… Ca çraint vraiment

(ne sera pas publié)