La poussière déclenche une alerte nucléaire


Le lundi 1er décembre a vu l’intervention d’une équipe des sapeurs-pompiers à la centrale nucléaire de Civaux (Vienne). Dans ce site sensible s’est déclenché une alerte incendie dans un des locaux industriels de l’unité 1.
Les équipements de surveillance ont rapidement constaté visuellement et par l’usage d’une caméra thermique qu’aucun incendie n’avait lieu. En réalité, l’alerte proviendrait d’un appareil dont la résistance trop poussiéreuse serait entré en surchauffe et aurait généré de la fumée. L’incident est survenu lors de la remise en service de l’unité de production 1 qui avait été mise à l’arrêt le 20 novembre à la suite du dysfonctionnement d’une vanne du système d’alimentation de sauvegarde des générateurs de vapeur.

civaux_centrale_nucleaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La centrale de Civaux est la plus récente des centrales nucléaires française avec ses deux réacteurs de 1450MW respectivement mis en service en 1997 et 1999. Elle présente la particularité d’avoir les plus hautes tours de refroidissement de tout le parc EDF. Elles culminent en effet à 178 mètres, beaucoup plus haut que celles de Chinon qui avec seulement 28 mètres sont les plus basses.

 

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)