L’univers est immense … et poussiéreux


nebuleuse de laigleNous l’avons vu sur la Lune, sur Mars, la poussière est omniprésente sur les corps célestes. Mais selon les astrophysiciens, cela va au-delà de ça : en fait, notre Univers est un endroit très poussiéreux, y compris dans le vide spatiale. Pour les scientifiques, il est « facile » de détecter les nuages de poussières car ils ont tendance à bloquer la lumière émise par les étoiles et les nébuleuses qui se trouvent derrière. Cela crée par parfois des formes un peu comme en ombre chinoise apparemment projetées sur la source de lumière.

Personne  ne sait exactement à quoi ressemble un grain de poussière interstellaire. Mais les études menées sur les interactions de cette poussière avec la lumière permettent d’affirmer qu’elle est très différente de la poussière constituée de cellules et de fibres qui emplit n’importe quelle maison terrienne. Les grains de poussière interstellaire sont composés principalement de carbone, de silicium et d’oxygène et mesurent généralement moins de 1/1000ème de millimètre. Des travaux récents ont pu montrer  que la plupart des grains de poussière ne sont pas sphériques. UN modèle d’agglomération a permis de démontrer que de minuscules grains de propriétés différentes s’assemblait au hasard pour former des chaines semblables à des molécules.

fractaldust_elw

,

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)