Sur le vif : la poussière au quotidien


Lu sur le forum Vie Pratique / Décoration sur site Doctissimo :

Internaute 1 :
Speech_1« Dès que l’on attaque des travaux ou même refaire des peintures dans une pièce, on passe par la case poussière et bordel en tout genre..normal, on fait pas de travaux sans faire de la poussière, je refais mon couloir et mon entrée, donc le ponçage c’est de la pou pou partout( et pourtant je protège) cela rentre dans les meubles, cela monte même à l’étage, elle me persécute cette poussière,
cela me rend dingue, suis je normale ou d’autres sont dans le même cas? »

Internaute 2 :
Si tu baches tes meubles ça rentrSpeech_2e pas……..
Pour le ponçage avec une ponseuse sur la plupart il y a moyen de raccorder le tuyau de l’aspirateur. Il faut protéger les meubles et fermer le plus de portes possibles durant la durée des travaux.

Internaute 1 :
C’est comme cela que j’ai procédSpeech_1é pour le ponçage des murs ( poussière d’enduit la pire!) toutes les pièces étaient fermées, mais on en retrouve partout….faut dire que je suis un peu maniaque, il est difficile de faire des travaux sans faire un minimum de poussière..

Internaute 3 :
peSpeech_3rso je comprend, la premiere maison qu’on a faite, idem poncage des bande etc etc ben plusieur semaine d’affilée la poussiere retombe et ca rentre aussi dans les meubles …..
mais a part nettoyer y a pas gd chose a faire faut balaye voir laver plafond mur et sol car ca s’accroche partout.

graphic arrowCe dialogue illustre parfaitement le quotidien de beaucoup de femmes (ici, les 3 internautes sont des femmes…) qui doivent parer aux nuisances des travaux souvent entrepris à la va-vite par monsieur (on connait… tsss tsss tssss). Un  minimum de précautions prévalent.

1. L’idéal est de réussir à isoler totalement la zone en travaux du reste de la maison, sinon la vie de tous peut s’en trouver fortement perturbée, avec de vrais risques santé à la clé.

2. Bâcher hermétiquement les meubles restant sur place. Mais le mieux est quand même

3. Autant que possible, capter la poussière à la source. Si vous utilisez des outils (ponceuses, perceuses…), privilégiez des outils permettant un raccordement à l’aspirateur.

4. Et passer l’aspirateur est évidement fondamental mais comme cela a été dit dans cet échange, la poussière s’accroche. Aux murs, au plafond… et retombera plus tard. Il est donc tout aussi important de passer un chiffon ou plumeau électrostatique sur l’ensemble de la zone « contaminée ». Sur les chantiers professionnels, il est souvent pulvériser de l’eau en micro-gouttelette pour capter la poussière et l’amener au sol. Ces techniques d’abattage ne sont évidemment pas en général accessibles au particulier.

, ,

  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)