Articles contenant le tag Actualités

Orgue mosellan : une restauration poussièreuse

orgue marangeLa commune mosellane de Marange-Zondrange peut être fière, elle possède en son église Saint-Martin un instrument rare : un orgue construit par Joseph Géant en 1867.
La Moselle offre un patrimoine culturel remarquable. L’une de ses particularités réside dans ses églises dotées de véritables sculptures musicales : les orgues. Avec près de six cents orgues répartis sur son territoire, la Moselle est le second des départements français pour l’importance de ce patrimoine unique.
Comme le souligne François Ménissier, un des spécialiste en France « L’orgue de Marange-Zondrange est à notre connaissance l’instrument de Géant le mieux conservé de notre département. C’est un témoin très intéressant de nos Francois-Menissier-Cracines et de notre passé culturel. Peu de villages d’ailleurs ont la chance d’avoir conservé à ce jour un orgue d’une telle importance historique et musicale, digne d’une très grande église. C’est malgré sa ruine l’un des instruments les plus intéressants de toute la Moselle, et qui plus est dans son état d’origine.Il est d’une grande dimension et possèderait après restauration tout ce qu’il faut pour faire un très grand effet. »
Après une première restauration par André Guébel en 1924, l’instrument n’est plus en état de jouer depuis 1965, la remise en état a été engagée en septembre 2011 et confiée à la manufacture Bauer. Les travaux se sont achevés début 2013.
Au passage, le chœur de l’église ainsi que le chemin de Croix ont été également restaurés.
Les travaux ont été co-financés par le conseil général et les dons que de généreux particuliers ont adressés.

Les différents travaux de menuiserie ont engendrés une fine poussière de bois qui s’est insinuée partout. Avant d’enfin pouvoir profiter d’un patrimoine mise en valeur, que de travail pour les paroissiens volontaires et le personnel de l’église pour se débarrasser de cette couche insidieuse qui s’est inscrite dans les carrelages, dans les tissus, sur le mobilier et les ornements.nettoyage-a-l-eglise

On le redit souvent qui plus est, la poussière de bois est des plus dangereuses. Davantage que le plâtre et le béton. Cher lecteur, vous n’avez sûrement pas d’orgue chez vous, mais pensez-y si vous avez tout de même prévu d’engager des travaux de menuiserie : exigez une protection décente de la part des artisans. Si le chantier est localisé, le mieux est une protection étanche sur les portes de circulation.

,

Pas de commentaire

La lune, un astre poussièreux !

phases-luneNotre belle lune emplit nos nuits d’été. Sa lumière douce et blanche a été associée dans la mythologie à la féminité, la beauté, la douceur. Les poètes y voient un visage dont l’obus-fusée de Georges Mélies visait l’œil lors d’une expédition exploratoire Belle Époque un peu kitsch.
La réalité qu’y découvrirent les astronautes américains après leur « alunissage » est beaucoup moins poétique. En effet, la surface de la Lune est recouverte d’une couche de poussière baptisée régolithe, ou régolite (de rhégos, signifiant couverture et lithos, signifiant roche). Elle résulte des impacts répétés de météorites à la surface de la Lune. C’est d’ailleurs le cas sur les planètes dépourvues d’atmosphère ou de leurs satellites. Des sondes spatiales ayant approchés des astéroïdes ont également détecté la présence de cette poussière régolithique, c’est le cas également sur la planète Mercure.
Sur la Lune, la couche de cette poussière est de plusieurs mètres et atteint parfois 50m.
lune-D2Lors de la mission Apollo, des prélèvements de poussière et de fragments de roche météoritique ont été collectés. A la différence de la poussière terrestre et du fait de l’absence d’atmosphère, le régolithe est fortement chargé par le rayonnement solaire et possède des propriétés magnétiques et électrostatiques. De fait, le régolithe colle énormément aux combinaisons spatiales, et les astronautes des missions Apollo eurent beaucoup du mal à s’en débarrasser. De plus, étant beaucoup plus fin (de l’ordre de 19 microns soit 40% plus fin qu’une cheveu) que du sable terrestre, il peut aussi pénétrer les voies respiratoires et provoquer des allergies.

La présence d’atmosphère empêche la constitution de ces dépôts de régolithe et la Terre en est dénué. En effet, l’atmosphère engendre des sources d’érosion telles que le vent et les précipitations qui détruisent ces poussières microscopiques. D’autant plus que ce dépôt de poussière est extrêmement limité en surface, la plupart des météorites se consumant dans les couches hautes de l’atmosphère avant même d’atteindre la Terre.
Il existe toutefois un régolithe sur Terre. Mais sa composition est fort différente car désignant la couche comprise entre le sol enrichi en matière organique, l’humus et la roche mère socle sous-jacente. Le régolithe terrestre est constitué de formations géologiques de surface telles que des roches non consolidées issus de l’érosion éolienne, hydraulique telles que de dépôts alluviaux.

apollo17-rover-147_22526Dans un article récent paru dans le monde (voir ici « la-poussiere-menace-les-missions-lunaires »), des chercheurs français et britanniques ont montré que, dans certaines zones de la Lune, la poussière soulevée acquiert une force électrostatique qui surpasse celle de la gravité lunaire.
a17-agglutinatsLa poussière régolithique reste alors en suspension loin au-dessus de la surface du sol, et peut former un fin nuage grisâtre de minuscules particules aussi collantes qu’abrasives qui gênent la visibilité, recouvrent les panneaux solaires et s’infiltrent partout dans les mécanismes et équipements. En outre, comme évoqués ci-dessus, ces poussières très riches en fer peuvent être toxiques pour l’être humain si elles parviennent à s’infiltrer dans les scaphandres ou dans un module lunaire et qu’elles y sont inhalées.
Les travaux de recherche sur la surface lunaire reviennent sur le devant de la scène avec l’émergence de programme spatiaux indiens et chinois visant à implanter des stations lunaires.

, ,

Un commentaire

« L’homme n’est que poussière »

« Tu es poussière et tu retourneras à la poussière »
La phrase rituellique du Carême catholique peut être prise sous de nombreux sens. Surtout avec la vision orientée qui nous occupe sur ce blog.

Ainsi l’homme ne serait que poussière : n’a-t’il pas d’ailleurs été créé par Dieu à la partir de la poussière prélevée au sol. Cet aphorisme a par contre étPlumeaué détourné par différents créateurs. En ce jour de fête nationale, prenons donc le temps d’un peu de légereté.

Ainsi pour l’humoriste décalé Alexandre Vialatte : « L’homme n’est que poussière : c’est dire l’importance du plumeau »

D’autre peur-être plus au fait des équipements modernes, clament que si « l’homme n’est que poussière, la femme est un aspirateur ». L’illustration ci-après ouvrira sur différents sens métaphoriques de cette affirmation. En ce qui nous concerne, nous adhérerons à une compréhension assez prosaïque : quand monsieur bricole et fait de la poussière, c’est bien madame qui hérite du nettoyage !!!
aspiration_inspiration_homme_poussiere

 

Dans les textes bibliques : il est vrai que la poussière est le symbole de la souffrance, du châtiment. Ainsi, dans la Genèse, Dieu punit le Serpent à l’origine du péché originel pour avoir tenté Adam et Eve (ou Eve et Adam, question de lecture) en lui adressant ces mots : « sur ton ventre tu marcheras, et poussière tu mangeras tous les jours de ta vie ».

Quel est donc le péché commis par la femme du bricoleur pour devoir ainsi vivre maudite par Dieu, dans la poussière ?

Pas de commentaire

Aspergillose : 4 morts à la Timone en 2010

Suite à notre post récent « Risques Poussière : l’Aspergillose » , nous avons eu un commentaire évoquant un cas dramatique de contamination à l’aspergillus à l’hopital de la Timone à Marseille.

Le problème est survenu fin 2009 peu après l’ouverture d’un nouveau pavillon dédié à la réanimation. Suite à un problème de ventilation des zones d’accueil et de soins, Dumez, l’entreprise en charge du chantier a entrepris de modifier le système de répartition et de brassage de l’air. Mais courant février 2010, les premiers cas d’aspergilloses apparaissent. En tout, huit se déclarent, dans la période allant jusqu’à l’été 2010. Et sur ces 8 cas, 4 conduiront au décès des patients touchés, tous déjà immunodéficients.

L’aspergillus présente dans les conduits d’air semble être la cause des ces décès. Et à la Timone, se n’est pas une première, car déjà en 2002, 2 cas dont un mortel s’étaient déjà déclarés.

, , ,

Pas de commentaire

Des sous-traitants d’Apple… explosifs

Il y a quelques temps, nous avions évoqué les risques d’explosion liés aux poussières en suspension (voir article « des poussières explosives »).

Courant Janvier, Apple a reconnu que deux de ses sous-traitants chinois avaient été victimes d’explosion liés à la mise en suspension de poussière d’aluminium. Ces deux accidents survenu chez Foxconn (de nom local « Hai Precision Industry ») à Chengdu et Ri-Teng (filiale de Pegatron) à Shanghai ont causés 4 morts et environ 80 blessés. Il ne s’agit donc pas d’événements anodins.

Les poussières d’aluminium auraient été mises en suspension lors des opérations de fraisage et meulage des coques d’Ipad, iMac et MacBook. Selon les experts, les poussières d’aluminium peuvent devenir plus détonantes que la mise en suspension de sucre ou de poussières de céréales. Sous conditions requises, l’explosion peut être profondément exothermique et causer des dégâts structurels importants à des ateliers, usines, bureaux.

Le rapport environnement publié par Apple pour 2012 (téléchargeable ici) exprime la tristesse d’Apple pour ces drames et expose les préconisations établies par des experts travaillant pour le compte d’Apple. A la date du sortie du rapport, tous les sous-traitants d’Apple sauf un appliquent désormais ces préconisations. Ainsi l’usage de soufflettes à air comprimé a été banni, les systèmes de ventilation revus et renforcés, des extincteurs automatiques adaptés ont été installés…

, ,

Pas de commentaire

La qualité de l’air intérieur : les professionnels s’engagent

Lancée le 7 décembre 2012, l’AFIA (ou Association Française Interprofessionelle de l’Air Intérieur) regroupe les professionnels, experts, parties prenantes de toutes origines impliqués dans l’amélioration de l’Air Intérieur des espaces de vie, domiciles ou bureau.
Le savez-vous : nous passons en moyenne 85% de notre temps dans ces espaces mi-clos. Or les statistiques concernant la qualité de l’air sont édifiantes :

  • un logement sur 5 n’a pas de ventilation
  • un tiers des personnes nées depuis 1980 présent une allergie
  • 70% des systèmes de ventilation installées ne fonctionnent pas de façon nominale
  • Bronchite, pneumonie et asthme trouvent largement leur origine dans la pollution ambiante

Auprès de l’AFIA, les professionnels trouveront conseil, soutien, formation voire équipements sélectionnés.
Pour les particuliers, c’est l’assurance de trouver le meilleur interlocuteur. Mais cela concerne également les administrations et entreprises car la réglementation récente définit plusieurs obligationsles concernant également et dont voici les deux derniers décrêts :

Décret n° 2012-14 du 5 janvier 2012 relatif à l’évaluation des moyens d’aération et à la mesure des polluants effectués au titre de la surveillance de la qualité de l’air intérieur de certains établissements recevant du public

Publics concernés : propriétaires ou, si une convention le prévoit, exploitants d’établissements d’accueil collectif d’enfants de moins de six ans, d’établissements d’accueil de loisirs et d’établissements d’enseignement ou de formation professionnelle du premier et du second degré, publics ou privés.
Objet
: définition des modalités de réalisation de la surveillance obligatoire de la qualité de l’air à l’intérieur des établissements concernés.
Entrée en vigueur
: le décret entre en vigueur le 1er juillet 2012.

Décret n° 2011-1728 du 2 décembre 2011 relatif à la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans certains établissements recevant du public
Publics concernés : propriétaires et exploitants d’établissements recevant du public (ERP).

Objet : définition des conditions de surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les ERP.
Entrée en vigueur : le texte instaure de manière progressive l’obligation de surveiller périodiquement la qualité de l’air intérieur dans les ERP, obligation qui devra être satisfaite :

  • avant le 1er janvier 2015 pour les établissements d’accueil collectif d’enfants de moins de six ans et les écoles maternelles ;
  • avant le 1er janvier 2018 pour les écoles élémentaires ;
  • avant le 1er janvier 2020 pour les accueils de loisirs et les établissements d’enseignement du second degré ;
  • avant le 1er janvier 2023 pour les autres établissements.

Davantage d’informations sur le site de l’AFIA : www.afia.pro

,

Pas de commentaire

IsoComble : l’isolation sans désagrément

Leader de l’isolation par soufflage, IsoWeck décline son expertise vers les particuliers avec IsoComble. Une solution simple, écologique, faiblement intrusive pour assurer l’isolation thermique d’une maison dont le chauffage pèse sur votre budget.

Spécialiste de l’isolation par souflage, les interventions se font en général par la toiture : pas de passage de buses, tuyaux ou techniciens dans la maison occupé, peu de nuisances, pas de poussières, débris, détritus dans votre intérieur.
Les matériaux isolant utilisés sont au choix du client : coton recyclé, ouate de cellulose (issus de vieux papiers), fibres de lin, de chanvre ou aussi laine minérale (le site indique un mélange de silice et de verre, il s’agit en fait de pare-brises automobiles recyclés et traités). Des produits plutôt écologiques, plutôt dans l’air du temps qui allient qualités thermiques et phoniques au retardement du feu.

IsoComble est présent au Salon de la Franchise pour continuer son développement en ouvrant son concept à des entrepreneurs. Nous souhaitons bonne chance à cette société dynamique qui a mis la qualité et le respect du client et de l’environnement en tête de ses valeurs.

, ,

Pas de commentaire

Salon EcoBat 2013

Depuis mercredi, se tient à la Porte de Versailles à Paris le salon EcoBat.Nous avons évoqué il y a quelque temps le regain d’intérêt pour la construction « en paille ». L’édition 2013 fait la part belle lui aussi aux « nouveaux » matériaux de construction, plus écologiques. Ainsi les parpaings paillés, les panneaux de béton incluant du chanvre, le bois sont-ils largement présents. Est même présentée une maison 100% végétale.

La tendance à la maison passive semble s’installer. Toutefois, il faut conjuguer la volonté du maître d’ouvrage et l’expertise du maître d’œuvre pour tendre vers un habitant éco-responsable. La multiplicité et la technicité des savoir-faire requis ne met pas ces chantiers à la portée du premier professionnel venu.

,

Pas de commentaire

Rénovation énergétique : vers une obligation de travaux ?

Est-il opportun de rendre obligatoire les travaux de rénovation ?

C’est la question que doit instruire la commission confiée par le gouvernement à Philippe Pelletier, président du PBD, à Jacques Chanut, responsable de l’entreprise de gros-oeuvre éponyme et vice-président de la Fédération Française du Bâtiment et à Raphaël Claustre,  directeur du CLER, Comité de Liaison Energies Renouvelables.
La lettre de mission qui cadre leur réflexion précise qu’ils devront investiguer « les différentes voies d’actions en étudiant notamment leurs différents impacts positifs ou négatifs d’un point de vue technique, juridique, économique, organisationnel et social. »

Une gageure car outre l’impopularité d’une telle mesure, les institutionnels sont clairement vent debout contre une telle éventualité qui pourrait encore dégrader le marché immobilier autant en volume qu’en valeur. En outre, il ne faut pas négliger la difficulté que certains propriétaires désargentés pourraient avoir  à financer les travaux.

Si le gouvernement affiche un objectif de l’ordre de 500.000 rénovations par an, la réalité est plutôt de l’ordre de 100 à 150.000 chantiers (135.000 selon l’ADEME). Selon le cabinet Carbone 4 qui a publié en octobre 2012 son étude sur le plan de rénovation (à lire ici : http://www.carbone4.com/download/programme_renovation_c4.pdf), il envisageable de mettre l’accent sur les logements les plus énergivores soit 4 Millions de logements : un programme d’aide aux travaux de 8Mds Euros par an sur 10 ans permettrait ainsi de voir 400.000 chantiers par an, ce qui procurerait un substantiel coup de pouce à une filière en pleine morosité.

Ces travaux dans des logements occupés seront à n’en pas douter, une source de gène et de poussière pour les occupants.

,

Pas de commentaire

Limitation des poussières : l’agriculture aussi

Si les citadins se sentent très concernés par la poussière atmosphérique des villes, la campagne aussi est touchée par le problème. La réglementation impose même de prendre des mesures limitatives pour certaines activités agricoles tels les semis présentant des pesticides.

Le constructeur de semoirs autrichien Kühn propose ainsi depuis quelques années une innovation adaptable sur un certain nombre de ces modèles. Il s’agit d’un déflecteur qui canalise la poussière issue de la trémie contenant les semences et la dirige en quelque sorte devant les roues du semoir. La poussière est alors enterrée par la roue plutôt libérée à l’air libre et dispersé par le vent dans les environs voire les habitations.

, ,

Pas de commentaire

Fenêtriers Veka : le souci de la propreté

Ce matin, je suis interpelé par un publicité télé pour les Fenêtriers Veka. On y voit « l’académie » Veka lieu d’entrainement (fictif) de leurs techniciens de pose et une formation qui met l’accent sur le mètre, la visseuse et l’aspirateur. Je suis stupéfait, il est rare que le sujet de la propreté des travaux apparaissent comme argument de différenciation.

Il est vrai que dans le domaine de la fenêtre, il n’est pas dur de se distinguer sur ce plan. Un ami, agent en Ile -de-France d’un fabricant de fenêtres Alu et PVC du sud-ouest me racontait les péripéties et mésaventures rencontrés avec ses poseurs, la plupart auto-entrepreneurs en sous-traitance, n’ayant jamais entendu parlé de garantie décennale et travaillant comme des sagouins (ou des sagoinski, sagoinvitch, sagointof, sagoinescu selon le pays d’origine). Les témoignages de mauvaises poses sont légions. Et l’attention portée à la poussière, aux protections est manifestement en général inexistante.

Veka APM Pamiers

Atelier Veka Fenêtrier – Entreprise APM Menuiserie à Pamiers

Un petit tour sur le site Veka nous en apprend un peu plus leur activité : Veka est constructeur de fenêtres mais a surtout développé un réseau de poseurs certifiés, les fenêtriers Veka portant haut l’image de qualité que la marque a pour ses produits. Une démarche logique quand on voit combien la plus belle des fenêtres, si elle est mal posée ou dans des conditions dantesques, fera une très mauvaise publicité à la marque.

Une démarche digne d’être applaudie. Bravo Veka !

, ,

Pas de commentaire

Un petit sondage

Chers lecteurs,
Cela fait quelques moi que ce blog existe, les nombreuses visites et les commentaires laissés nous incitent à continuer nos publications.
Histoire de recueillir vos avis et opinions sur la problématique de la poussière et des travaux, nous avons concocté un petit sondage. Ça n’est pas long : seulement 8 questions. Nous vous remercions déjà par avance de votre participation.

Cliquez ici pour répondre au sondage

Le fait que vous accédiez au sondage par ce blog témoigne de votre intérêt pour le sujet et biaise un peu les réponses, mais nous l’avons aussi soumis sur nos pages Facebook et aux contacts de nos carnets d’adresses. Ce qui devrait lisser un peu.

Nous publierons les résultats d’ici quelques semaines.

 

 

 

Pas de commentaire