Articles contenant le tag Contrefaçons

Contrefaçons : des sociétés chinoises condamnées

copie-fauxNous évoquions en début d’année dans l’article « Halte aux contrefaçons« , la prise de position de Fédération Française du Bâtiment contre ce fléau. Principal pourvoyeur de copies potentiellement dangereuses, la Chine n’est pas la seule dans le collimateur car l’Inde et le moyen-Orient sont mis en cause également. Mais l’Empire du Milieu est bien le champion dans ce domaine.
Le préjudice direct est évalué de l’ordre du milliard d’euros rien que pour le matériel électrique basse-tension. Selon certains, le poids total est l’ordre de 30 voire 55Mds euros. Mais au-delà, la perte de chiffres d’affaire, la fragilisation des marges des industriels pèsent sur les capacités d’innovation, la croissance et évidemment l’emploi.
Tous les produits sont concernés y compris les matériaux pondéreux a priori moins intéressants pour les contrefacteurs du fait des coûts de transports. Inutile de dire qu’on ne sait ce qu’on peut retrouver dans les poussières de plaque de plâtre contrefaites.

Désormais assisté d’un conseiller spécialisé dans les réglementations, la FFB et ses adhérents n’hésitent plus à intenter des actions juridiques. Et manifestement, les autorités chinoises sont décidées à coopérer. les sociétés Grohe (robinetterie), JCB (pelleteuses), Legrand ou Schneider-Electric (matériels électriques) et d’autres n’hésitent plus à des coups de mains dans les régions chinoises fautives et obtiennent gain de causes auprès des tribunaux locaux (dont on connaissait pourtant il y a quelques années l’interprétation surprenante du droit en propriété intellectuelle).

port shanghai« Une fois de plus, une bonne coopération avec les autorités judiciaires locales fut prépondérante dans le succès contre les faussaires », explique un porte-parole de Grohe. Et plusieurs raids contre les fabricants violant les droits intellectuels ont permis d’engager de nombreuses poursuites en justice dans la région de Ningbo.»

Cela reste des coups d’éclats isolés car il semble difficile de contrôler un pays dont la production génère, pour le seul port de Shanghai, 350 départs de container toutes les 30 secondes…

 

, , , ,

Pas de commentaire

FFB : Halte aux contrefaçons

La Fédération Française du Bâtiment tire la sonnette d’alarme (accéder à l’article ici). La multiplication des produits contrefaits fait courir de nombreux risques aux professionnels et au public tel que la mise en danger de leur santé ou de leur sécurité.

Le fléau touche différents types de produits :

– Le matériel de chantier : compresseurs, engins et pièces détachées ;

– Le matériel de sécurité : chaussures, casques, EPI (équipement de protection individuelle) ;

– L’outillage individuel : machines électroportatives, postes à souder, tronçonneuses… ;

– Les matériaux de construction : disjoncteurs, vitrages, portes coupe-feu, isolants, détecteurs incendie ou encore accessoires sanitaires.

Le phénomène semble en croissance forte, démultiplié par la possibilité de passer commande sur internet pour un vaste éventail d’équipements. Si certains se font abuser par les contrefacteurs, d’autres, plus indélicats, achètent sciemment des contrefaçons, attirés par des prix cassés, à un moment où la profession souffre (voir notre post sur la Fédération des artisans du Bâtiment en Colère).

Nous se saurons que demander à nos lecteurs la plus grande vigilance : que dire d’un détecteur de fumée qui ne vous préviendra pas en cas d’incendie ? Que dire d’isolant fortement chargé en amiante malgré les interdictions ? Que dire de mousse expansive contenant des irritants fortement volatile ?

Sans généraliser, on notera néanmoins que la majorité des produits délictueux proviennent d’Asie et plus spécifiquement de Chine, déjà mise en cause dans de nombreuses autres filières (jouets, cosmétiques, médicaments, …),

Nous sommes tous concernés et devons tous être vigilants. Ainsi que le rappelle la Fédération du Bâtiment, c’est la mobilisation de « tous les acteurs de la filière  – industriels et fabricants, importateurs, négociants, prescripteurs, entrepreneurs et artisans, organismes de contrôle, de qualification, de formation et de prévention, assureurs – » qui pourra endiguer à terme ce fléau, avec le concours des services de l’Etat.

 

Lire aussi :

– Sur le site du Nouvel Observateur : Le secteur du Bâtiment victime de la contrefaçon

– Sur le site Chefd’Entreprise.com : Contrefaçon un fléau qui frappe aussi le BTP

, , ,

2 commentaires